Haemig PD (2011Le panda géant et le panda rouge sympatriques. ÉCOLOGIE.NET 4

Le panda géant et le panda rouge sympatriques

N.B:  nos pages on-line sont sans cesse revues et mises à jour, selon les résultats des recherches scientifiques du moment. Elles  représentent donc l’énoncé des données disponibles, telles qu’applicables au thème traité.

Le panda géant (Ailuropoda melanoleuca) et le panda rouge (Ailurus fulgens), également connu sous le nom de petit panda ou panda éclatant, sont des végétariens de l'ordre des Carnivora, et dont la nourriture favorite est essentiellement le bambou. Ces pandas sont de taille très différente. Le panda géant, soit le plus grand des deux, pèse entre 65 et 110 kilos; le panda rouge pèse de 3,7 à 6,2 kilos (Johnson et al. 1988; Roberts & Gittleman 1984).  Sur les photos ci-dessus, nous apercevons le panda géant en haut, dans le coin gauche. Le panda rouge se trouve plus bas, dans le coin de droite.

Bien que les deux pandas soient des natifs de l’Asie, ils occupent des territoires séparés en général. Les deux espèces ne coexistent que dans la province du Sichuan, en Chine, et les quatre massifs montagneux suivants: le Liangshan, le Qionglai, le Minshan et le Xiang Ling (Wei et al 2000). Dans ces montagnes, le panda géant et le panda rouge se partagent à la fois le territoire et les bambouseraies.

Les écologistes utilisent le mot « sympatrie » pour décrire des conditions de vie selon lesquelles deux espèces surviennent sur un même territoire. Le mot « allopatrie » s’utilise pour le cas opposé, lorsque deux espèces occupent des zones géographiques différentes. Dans cet article, nous examinons des études effectuées sur les pandas sympatriques, géant et rouge, de la province du Sichuan en Chine, et résumons les différences écologiques entre ces deux spécialistes du bambou.

Différences sur le plan alimentaire

Les deux pandas se nourrissent essentiellement de bambou l’année durant. De temps en temps, ils grignotent encore d’autres choses. Mais le bambou constitue 99% du régime alimentaire du panda géant, et 98% de celui du panda rouge (Wei et al. 1999). De la mi-été au mois d’octobre, l’alimentation du panda rouge diffère de celle du panda géant de par bon nombre de fruits d’arbres venus s’ajouter à ce régime, y compris ceux du Prunus, Rubus, Rosa, Sorbus, Ribes, et du Sabina squamata, un conifère (Wei et al. 1999).

Les deux pandas se nourrissent de la même variété de bambou, avec de nettes préférences individuelles quant aux morceaux choisis. Le panda géant est surtout friand de tiges tandis que le panda rouge mange plus volontiers des feuilles de bambou (Johnson et al. 1988; Wei et al 1999).
Wei et al (1999) par exemple, trouve ces constituantes-ci dans l’alimentation annuelle des deux pandas de la chaîne montagneuse du Xiangling: 90% de feuilles et 9% de bourgeons pour le panda rouge, 55% de tiges, 35% de feuilles et 10% de bourgeons pour le panda géant.

Micro-habitat : éléments distinctifs

Le panda rouge a tendance à fréquenter des micro-habitats à plus grande densité de buissons que le panda géant, soit des environnements parsemés de bûches éparses et de tronçons d’arbres (Wei et al. 2000; Zhang et al. 2004). Il escalade ces édifices pour atteindre les feuilles de bambou situées au sommet de la plante; il les détache des tiges à petits coups de dent pour ensuite les manger (Johnson et al. 1988; Wei 1999; Zhang et al. 2004).

Le panda géant, par contre, sectionne des tiges entières de bambou en mordant; puis il les saisit avec les pattes et en arrache les feuilles avec les dents (Wei et al. 1999). Il courbe également des tiges de bambou avec une patte avant pour en manger les feuilles du haut (Johnson et al. 1988). Dans certains micro-habitats, environnements de prédilection du panda rouge, les plantes de bambou sont généralement plus basses que celles des zones fréquentées par le panda géant. Un dais de feuilles moins élevé devrait donc en faciliter l’accès au panda rouge (Zhang et al. 2004).

Le panda géant privilégie plutôt les terrains plats, de moins de 20% d’angle de pente en général (Reid & Hu 1991; Wei et al 1996; Wei et al 2000). Le panda rouge fréquente surtout les pentes plus raides (Wei et al. 2000; Zhang et al. 2004). Le choix du panda rouge de sites offrant plus de facilité d’accès aux feuilles élevées du bambou expliquerait sa présence sur ce type de pentes.- Wei et al (2000) note que « sur les pentes plus raides, les rhododendrons ont de longues branches s’entremêlant aux feuilles de bambou, et les morceaux d’arbre tombés entrecoupent vraisemblablement la masse de feuillage plus souvent » facilitant l’accès des feuilles de bambou au panda rouge.

Mais d’autres explications sont possibles, vu la taille du panda rouge entre autres, bien inférieure à celle du panda géant, et qui requiert la plus grande densité d’arbustes des pentes raides pour mieux échapper à l’œil d’éventuels prédateurs.

Certains chercheurs estiment toutefois que la véritable raison de la préférence du panda géant pour les pentes plus douces serait la conservation d’énergie. Le niveau d’absorption d’énergie du panda géant ne se situe que très légèrement au-dessus de sa cote de dépense énergétique. D’éviter les pentes abruptes lui permettrait de réduire encore sa dépense d’énergie (Schaller et al. 1985; Zhang et al. 2004).

Références

Johnson KG, Schaller GB, Hu J  (1988)  Comparative behavior of Red and Giant Pandas in the Wolong Reserve, China.  Journal of Mammalogy 69: 552-564

Qi D, Hu Y, Gu X, Li M, Wei F  (2009)  Ecological niche modeling of the sympatric giant and red pandas on a mountain-range scale.  Biodiversity and Conservation 18: 2127-2141

Reid DG, Hu J  (1991)  Giant Panda selection between Bashania fangiana bamboo habitats in Wolong Reserve, Sichuan, China.  Journal of Applied Ecology 28: 28-43

Roberts M, Gittleman J  (1984)  Ailurus fulgensMammalian Species 222: 1-8

Schaller G, Hu J, Pan W, Zhu J  (1985)  The Giant Pandas of Wolong.  University of Chicago Press, USA

Wei F, Zhou C, Hu J, Yang G, Wang W  (1996)  Bamboo resources and food selection of Giant Pandas in Mabian Dafengding Natural Reserve.  Acta Theriologica Sinica 16: 171-175 (in Chinese)

Wei F, Feng Z, Wang Z, Li M  (1999)  Feeding strategy and resource partitioning between Giant and Red Pandas.  Mammalia 63: 417-429

Wei F, Feng Z, Wang Z, Hu J  (2000)  Habitat use and separation between the Giant Panda and the Red Panda.  Journal of Mammalogy 81: 448-455

Yu G, Zhang Z, Zhao Z, Wang B, Wang Y  (2003)  Giant Panda feeding: why do they prefer bamboo patch edges?  Journal of Zoology 259: 307-312

Zhang Z, Wei F, Li M, Zhang B, Liu X, Hu J  (2004)  Microhabitat separation during winter among sympatric giant pandas, red pandas, and tufted deer: the effects of diet, body size, and energy metabolism.  Canadian Journal of Zoology 82: 1451-1458

Zhang Z, Wei F, Li M, Hu J  (2006)  Winter microhabitat separation between giant and red pandas in Bashania faberi bamboo forest in Fengtongzhai Nature Reserve.  Journal of Wildlife Management 70: 231-235

Zhang S, Pan R, Li M, Oxnard C, Wei F  (2007)  Mandible of the giant panda (Ailuropoda melanoleuca) compared with other Chinese carnivores: functional adaptation.   Biological Journal of the Linnean Society 92: 449-456

Informations complémentaires:

Ce texte disponible dans les langues suivantes:

anglais     espagnol     portugais

Traduction: Studio7 Intl

Auteur: Dr Paul D. Haemig (Ecologie Animale)

Photographie: Winnie Lee (Canada): le panda géant; Steve Mackins (UK): le panda rouge; Tracy Zhang (USA): la forêt de bambou; Harpreet Padam (Inde): les paysages de montagne.

Le titre exact de l’article est:

Haemig PD  2011    Le panda géant et le panda rouge sympatriques. ÉCOLOGIE.NET 4.

Connaissez-vous d’importantes publications scientifiques sur le panda géant et le panda rouge sympatriques, non-mentionnées ici? Avez-vous des suggestions ou des conseils à donner pour mieux compléter cette page? Contactez-moi par courriel à l’adresse suivante:

haemig@ecology.info

Un grand merci!

Pour contacter l'auteur, écrivez s'il vous plaît en anglais, espagnol, suédois ou norvégiens.

© Copyright 2002-2011 Ecology Online Sweden. 

aperçus

français
english

español
português
русский

العربية
বাংলা

deutsch
filipino
한국어
עִבְרִית
हिन्दी
malagasy
bahasa melayu
日本語
norsk
runa simi
suomi
svenska
ไทย
tiếng việt
中文

l'écologie en ligne
accueil