-Page 2-

La sélection des sites de nidification

Le coq-de-roche femelle construit son nid sur des falaises, dans des grottes et crevasses (Snow 1982; Sarria-Salas 2005). La base du nid est faite de boue, mélangée à de la salive et du materiel végétal (Carica papaya.). L’intérieur est garni de fibres végétales. (Gilliard 1962; Benalcazar & Benalcazar 1984; Sarria-Salas 2005).

Bien que l’entrée et l’intérieur des grottes et falaises soit généralement caractéristique des sites de nidification, il faut des critères supplémentaires pour établir un nid. Par exemple, en Amazonie brésilienne, les nids de coq-de-roche orange rassemblent systématiquement les quatre éléments suivants: (1) la proximité d’un cours d’eau, (2) une zone d’ombre ou semi-éclairée, (3) de l’humidité, (4) une fente, fissure cavité ou entaille dans la roche pour plus de facilité de construction (Omena 2003, Omena & Martins 2007). Sans ces caractéristiques, le nid se désècherait et s’effriterait dès que la femelle s’y pose (Omena 2003.). Voilà pourquoi falaises et cavernes sèches ne seront pas utilisées pour y construire des nids (Omena 2003; Omena & Martins 2007).

Bien que le nid soit habituellement situé près d'un cours d'eau, ce dernier ne doit pas être forcément permanent. Par exemple, sur 33 nids de coq-de- roche orange dans l'état brésilien d'Amazonas, 29 (88%) se trouvaient à une distance de 2,7 à 9,1 m.des rives permanentes, alors que 4 (12%) étaient bâtis de 37,7 à 45 m. des rives permanentes.  Cependant, ces quatre derniers nids furent également bâtis à une distance de 3,3 à 6,0 m. des rives intermittentes, lesquelles étaient sèches lors de la construction du nid, mais s’étaient remplies d’eau plus tard dans la saison de couvée, avec l’augmentation des précipitations (Omena 2003; Omena & Martins 2007).

D’autres tenanciers pour les nids

Dans un ravin abritant une rivière à courant rapide des environs de Cali, en Colombie, un ancien nid abandonné de coq-de-roche péruvien a été restauré et utilisé par un cincle à tête blanche (Cinclus leucocephalus) (Sarria-Salas 2005). Les deux espèces ont des habitudes riveraines comparables et occupent des étendues similaires (les Andes septentrionales du Venezuela et de la Bolivie).

Les prédateurs dans les leks de Coq-de-roche

Lorsque les coqs-de-roche mâles se disputent les femelles et font leur parade nuptiale, c’est à grand bruit et avec une livrée voyante, exhibant leur beau plumage brillant et coloré. Malheureusement ces messages adressés aux femelles attirent aussi les prédateurs. Au Surinam, Trail (1987) remarqua que le chant du coq-de-roche mâle s’entendait à plusieurs centaines de mètres du lek. Plusieurs groupes de prédateurs attirés par le lek furent l’objet d’une étude. Parmi eux, l’aigle orné (Spizaetus ornatus), l’aigle huppé de Guyane (Morphnus guianensis), la buse blanche (Leucopternis albicollis), la buse urubu (Buteogallus urubitinga), l’épervier bicolore (Accipiter bicolor), le carnifex à collier (Micrastur semitorquatus), le jaguar (Panthera onca), le puma ou cougar (Puma concolor), l’ocelot (Leopardus pardalis) et le boa-constrictor (Boa constrictor). Trail nota 4 prédations de coq de roche mâle; deux par l'aigle orné, et deux par le boa-constrictor.

 

Références

Benalcazar CE, Benalcazar F Silvia de  (1984)  Historia Natural del Gallo de Roca Andino (Rupicola peruviana sanguinolenta) [Natural history of the Andean Cock-of-the-Rock].  Cespedesia 13: 59-92

Erard C, Thery M, Sabatier D  (1989)  Regime alimentaire de Rupicola rupicola (Cotingidae) en Guyane Francaise:  Relations avec la frugivorie et al zoochorie.  Rev Ecol (Terre Vie) 44: 47-74

Gilliard ET  (1962)  On the breeding behavior of the Cock-of-the-Rock (Aves, Rupicola rupicola).  Bulletin of the American Museum of Natural History 124: 35-68

Luy GA, Bigio D (1994) Notes on the feeding habits of the Andean Cock-of-the-Rock (Rupicola peruviana) Ornitologia Neotropical 5: 115-116

Omena Júnior, Reynier de Souza  (2003)  Distribuição espacial, comportamento, abundância e vulnerabilidade à predação de Galos-da-Serra (Rupicola rupicola), no Município de Presidente Figueiredo, Estado do Amazonas.  Trabalho de Conclusão de Curso, Centro Universitário Nilton Lins, Manaus

Omena R, Martins CS  (2007)  Reproductive behavior and characterization of breeding sites of the Guianan Cock-of-the-Rock (Rupicola rupicola) in Amazonas, Brazil.  (Published in Portuguese)  Revista Brasileira de Ornitologia 15: 81-84

Rodriguez-Ferraro A, Azpiroz AB  (2005)  Notes on the natural history of the Andean Cock-of-the-Rock (Rupicola peruviana) in western Venezuela.  Ornitologia Neotropical 16: 105-108

Sarria-Salas S  (2005)  Caracterización del Hábitat Reproductivo, Sitios de Anidamiento y Leks, en una Población de Gallo De Roca Andino (Rupicola Peruviana), Parque Nacional Natural Farallones De Cali, Valle Del Cauca. Fundación Natura y Corporación Autónoma Regional de Valle Del Cauca, Cali. Disponible desde URL: http://www.natura.org.co/documents/Fauna-Informe-Gallito-de-Roca.pdf

Snow D  (1982)  The Cotingas.  Oxford University Press, UK

Thery M, Larpin D  (1993)  Seed dispersal and vegetation dynamics at a Cock-of-the-Rock's lek in the tropical forest of French Guiana.  Journal of Tropical Ecology 9: 109-116.

Trail PW  (1987)  Predation and antipredator behavior at Guianan Cock-of-the-Rock leks.  Auk 104: 496-507

Concernant l’article

Traduction: David Beaune (Master recherche en Ecologie) et Studio 7 Intl.

l’auteur est Paul D. Haemig (Doctorat en Ecologie Animale)

Cet article est également disponible dans les langues suivantes:

  anglais     espagnole     portugais

Photographies: - Coq-de-roche péruvien paradant dans un lek à l’aube.  La forêt de nuages de Manu, Pérou. (Harrison Liu, Etats Unis.).

Origine de l’article:

Haemig PD (2011)  L’écologie du Coq-de-Roche. ÉCOLOGIE.NET 1

Si vous connaissez des publications scientifiques majeures sur le Coq-de-Roche omises dans cet article ou si vous avez des suggestions pour l’améliorer: merci de nous contacter, par courriel, à l’adresse suivante:

director {at} ecology.info

(s.v.p.en anglais, espagnol, suédois ou norvégien).

© Copyright 2000-2011 Ecology Online Sweden. Tous droits réservés.

aperçus

français
english

español
português
русский

العربية
বাংলা

deutsch
filipino
한국어
עִבְרִית
हिन्दी
malagasy
bahasa melayu
日本語
norsk
runa simi
suomi
svenska
ไทย
tiếng việt
中文

l'écologie en ligne
accueil